Conseils de sommeil pour les personnes allergiques

Les personnes allergiques doivent lutter contre une fatigue intense, un nez qui coule et des quintes de toux, surtout au printemps. Le sommeil nocturne en souffre également, il y a des difficultés à s'endormir ou des interruptions fréquentes du sommeil. Et cela malgré le fait que la régénération et la défense immunitaire pendant le sommeil sont particulièrement importantes pour la santé. Vous pouvez découvrir ici quels conseils utiles vous aideront à soulager le rhume des foins la nuit et à bien dormir malgré une allergie au pollen.

Table des matières

      1. Nombre de pollen au printemps
      2. allergie & sommeil
      3. Conseils de sommeil pour les personnes allergiques
      4. Éveillé et détendu profitez du printemps
      5. Conclusion

        Nombre de pollen au printemps

        Printemps, soleil, rhume des foins. Près de 15 % des adultes développent une allergie au pollen au cours de leur vie et sont particulièrement touchés lorsque la nature refleurit au printemps et que le pollen commence à tomber sur les plantes, les arbres et les arbustes. Quiconque souffre d'une allergie au pollen lutte généralement contre la fatigue, le nez qui coule, les muqueuses irritées et les quintes de toux et n'est pas seulement affecté par les symptômes des réactions allergiques pendant la journée, mais souvent jusque tard dans la nuit. Cela réduit la qualité du sommeil, empêche la régénération indispensable pendant le sommeil et vous prive ainsi également de l'énergie pour la journée.

        Allergie et sommeil

        Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire à des substances réellement inoffensives. Une réaction allergique peut être causée par le contact avec une grande variété de substances telles que la poussière domestique et le pollen et entraîner une réponse immunitaire dans le corps. En cas de rhume des foins généralisé, notre système immunitaire réagit au pollen des plantes dans l'air, qui est absorbé par les muqueuses. Les symptômes classiques comprennent des éternuements fréquents et un écoulement nasal, une conjonctivite, une hypersensibilité du nez et des yeux, ainsi qu'une somnolence diurne ou une respiration difficile.

        smartsleep Schlafmagazin: Auswirkungen von Heuschnupfen und Allergien auf die Gesundheit und den Schlaf

        Des symptômes d'allergie persistants la nuit peuvent rendre plus difficile l'endormissement et le maintien du sommeil et ainsi réduire la qualité du sommeil. De plus, le système immunitaire fonctionne à plein régime, notamment pendant le sommeil, et lutte contre les substances supposées nocives. Les personnes allergiques sont souvent fatiguées pendant la journée et souffrent d'une concentration et de performances réduites. Vous pouvez en savoir plus sur le système immunitaire pendant le sommeil ici.

        Afin d'atténuer l'inconfort nocturne et de soutenir le corps dans l'importante phase de régénération, vous pouvez intégrer quelques mesures spéciales dans votre routine du soir. Fondamentalement, il est important de garder votre environnement de sommeil aussi exempt de pollen que possible afin que la réaction allergique soit réduite pendant la nuit et que le corps puisse se reposer.

        Allergie: Schnupfen, Husten, Juckreiz bringen schlechten Schlaf

        Au fait : Nos conseils sont particulièrement efficaces contre le rhume des foins, mais peuvent également favoriser le sommeil en cas d'allergie à la poussière domestique ou aux acariens.

        Conseils de sommeil pour les personnes allergiques

        Avec ces conseils rapides, vous pouvez facilement réduire la charge de pollen dans votre environnement de sommeil et assurer des conditions de sommeil optimales afin que vous puissiez vous endormir plus facilement et retrouver un sommeil réparateur !

        #1 La bonne routine de soins du soir

        Am Abend das Gesicht, Schleimhäute, Haare und Körper gründlich von Pollenpartikeln reinigen

        Avant d'aller au lit, nous suivons généralement une certaine routine de soins de toute façon. En plus de se brosser les dents ou de se nettoyer la peau, les personnes allergiques doivent veiller à bien nettoyer leur nez et leurs muqueuses pour les débarrasser de toutes les substances irritantes, car c'est là que le pollen est absorbé par l'organisme.Pour cette raison, essayez de vous laver les cheveux avant d'aller au lit, brossez-les bien et/ou attachez-les en queue de cheval ou en chignon pour la nuit et ne changez pas de vêtements dans votre environnement de sommeil immédiat.

        #2 Réduisez les capteurs de pollen dans l'environnement de sommeil

        Les particules volant dans l'air se déposent rapidement dans les tissus et les textiles. Au mieux, renoncez-vous à un nombre inutilement élevé de textiles de maison tels que tapis, couvertures et rideaux et ne laissez pas traîner vos vêtements dans la chambre. Vous devez laver votre linge de lit régulièrement, de préférence une fois par semaine et à 60 degrés Celsius, pour éliminer complètement la poussière ou le pollen qui y a été introduit. Ceci est particulièrement important pour les personnes allergiques aux acariens et à la poussière domestique, mais peut également être utile pour le rhume des foins, car le pollen peut pénétrer dans la chambre à coucher par les fenêtres ouvertes, les vêtements et notre corps pendant la journée et est facilement remué la nuit.

        #3 Ventilez correctement

        Un environnement de sommeil frais (16 - 18 degrés) et bien ventilé est généralement propice à un sommeil sain. Afin de maintenir la charge pollinique à l'intérieur de votre habitation et notamment dans la chambre à coucher la plus faible possible, il est préférable de garder les fenêtres fermées pendant la journée ou de les équiper d'écrans anti-pollen. Dès que le taux de pollen diminue, il faut bien aérer ! Dans les zones urbaines, le moment idéal est tôt le matin (6h00 à 8h00), dans les zones rurales le soir entre 19h00 et minuit.

        Réveillez-vous et profitez du printemps

        Les réactions de défense allergiques de notre corps peuvent rapidement nous priver de sommeil et faire en sorte que les personnes allergiques perdent de l'énergie, de la concentration et des performances non seulement en raison du nombre de pollens pendant la journée, mais aussi en raison d'un manque ou d'un mauvais sommeil la nuit . Grâce à ces mesures simples et à d'autres, vous pouvez garantir de meilleures conditions de sommeil et aider votre corps à mieux dormir malgré le rhume des foins et le stress associé. Essayez également de suivre nos conseils généraux sur le sommeil afin de préparer au mieux votre corps à dormir dans les meilleures conditions possibles. Si votre allergie vous empêche malgré tout de dormir, cet article vous expliquera comment vous pouvez toujours commencer la journée éveillé le matin. Pour que vous, même si vous souffrez d'allergies, puissiez profiter de la hausse des températures et du soleil chaud du printemps !

        Conclusion

        • Les personnes allergiques souffrent de nombreux symptômes, en particulier au printemps, qui entraînent également des troubles du sommeil et des problèmes d'endormissement.
        • Afin de bien dormir malgré une allergie, il est conseillé de réduire la charge pollinique dans l'environnement de sommeil.
        • Effectuez un nettoyage en profondeur du nez et des muqueuses avant d'aller au lit et lavez-vous ou brossez-vous les cheveux pour éliminer les particules irritantes avant le coucher.
        • Renoncez aux textiles de maison et lavez régulièrement votre linge de lit pour maintenir les niveaux de pollen bas.
        • Gardez les fenêtres fermées pendant la journée ou utilisez des écrans anti-pollen. Mais n'oubliez pas d'aérer aux moments opportuns (quand il pleut, en ville le matin et à la campagne le soir) et d'assurer un environnement de sommeil frais.

        Salutations et à bientôt !

        .

        laissez un commentaire

        Tous les commentaires sont examinés avant publication