Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil est un phénomène rare mais bien connu et décrit l'état dans lequel nous nous réveillons la nuit comme si nous étions paralysés. Mais que se passe-t-il exactement pendant la paralysie du sommeil et qu'est-ce qui fait que notre esprit se réveille alors que le corps est toujours endormi ?

Table des matières

      1. Qu'est-ce que la paralysie du sommeil ?
      2. Comment se produit la paralysie du sommeil ?
      3. Causes et déclencheurs de la paralysie du sommeil
      4. La paralysie du sommeil est-elle dangereuse ?
      5. Aide et conseils
      6. Conclusion

      1. Qu'est-ce que la paralysie du sommeil ?

      La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil plus rare, également connu sous le nom de paralysie du sommeil ou paralysie du sommeil, qui survient généralement immédiatement après l'endormissement ou peu avant le réveil. Il décrit un état semblable à une paralysie qui s’accompagne d’une perte temporaire du contrôle musculaire. Les personnes concernées se réveillent alors brusquement du sommeil mais, bien qu'elles soient pleinement conscientes, sont incapables de contrôler leurs muscles, de bouger, de parler ou de réagir pendant une courte période. L'incapacité désagréable de bouger s'accompagne souvent d'hallucinations visuelles et auditives ainsi que de sentiments de peur ou d'essoufflement. La paralysie du sommeil peut durer de quelques secondes à quelques minutes et constitue généralement un phénomène désagréable mais inoffensif. Selon des enquêtes, jusqu'à 30 % des personnes se sont réveillées la nuit et sont restées éveillées mais rigides dans leur lit avec des hallucinations semblables à des cauchemars.

      2. Comment se produit la paralysie du sommeil ?

      Dans la paralysie du sommeil, la transition entre le sommeil et l'éveil est perturbée, ce qui se produit particulièrement facilement vers la fin d'un cycle de sommeil. Notre cerveau est particulièrement actif pendant les phases de sommeil paradoxal : nous rêvons et traitons des informations et des expériences importantes. Pour nous protéger des mouvements incontrôlés et des blessures lors de rêves vifs, notre cerveau bloque la transmission des commandes musculaires pendant cette période et met notre corps dans une « rigidité » temporaire. La paralysie du sommeil elle-même est en fait un mécanisme de protection inoffensif et naturel de notre corps qui se produit chaque nuit pendant un certain temps et qui passe généralement inaperçu.

      smartsleep Schlafmagazin: Schlafphasen und Wachphasen im Verlauf eines Schlafzyklus

      Mais si nous souffrons de paralysie du sommeil, nous nous réveillons pendant la transition entre le sommeil de rêve et l'état d'éveil, exactement au moment où notre corps est encore endormi et que le cerveau rêve encore. Dans cet état mixte d’éveil et de sommeil paradoxal, nous sommes conscients de l’incapacité inhabituelle de bouger et avons des hallucinations oniriques. Ensuite, tout ce que nous pouvons faire est d’attendre de nous réveiller complètement du sommeil et de pouvoir à nouveau bouger.

      3. Causes et déclencheurs de la paralysie du sommeil

      Qu'est-ce qui peut exactement nous conduire à une erreur ou On ne sait pas encore si les gens sont arrachés à leur structure naturelle de sommeil et réveillés à un moment inapproprié. Cependant, les chercheurs soupçonnent que certains facteurs peuvent favoriser la survenue de paralysies du sommeil. Il s'agit entre autres de la narcolepsie, également appelée « maladie du sommeil », du stress, d'un rythme veille-sommeil perturbé ou irrégulier, de maladies mentales telles que les troubles anxieux ou la dépression ou encore dormir sur le dos.

      4. La paralysie du sommeil est-elle dangereuse ?

      Ne vous inquiétez pas ! Même si cela semble extrêmement inconfortable et effrayant, une seule occurrence de paralysie du sommeil est généralement inoffensive. La paralysie musculaire se produit naturellement et disparaît rapidement lorsque nous nous réveillons complètement ou que nous nous rendormons. Et l'essoufflement, les sensations de pression ou les palpitations fréquemment décrits ne devraient pas vous inquiéter, car la respiration et le rythme cardiaque continuent à être régulés automatiquement.

      Si une telle expérience se produit fréquemment ou si vous souffrez de maladies graves, vous devriez en découvrir la cause exacte. Car une structure de sommeil perturbée et des réveils fréquents empêchent également une régénération nocturne suffisante et causent des dommages à long terme à notre santé et à la qualité de notre sommeil.

      5. Aide et conseils contre la paralysie du sommeil

      smartsleep Schlafmagazin: Das passiert bei einer Schlafparalyse

      Se réveiller avec des images de rêve effrayantes, des palpitations cardiaques ou un essoufflement et ne pas pouvoir bouger peut rapidement provoquer de la peur ou de la panique chez la plupart des gens. Pendant la paralysie du sommeil, nous sommes également incapables d’appeler à l’aide ou d’attirer l’attention sur nous-mêmes, ce qui peut être très effrayant et inconfortable. Alors, comment devons-nous nous comporter si nous nous réveillons paralysés la nuit et que pouvons-nous faire pour éviter cela afin de ne pas nous retrouver dans l'horrible situation de paralysie du sommeil ?

      Pendant une paralysie du sommeil : restez calme

      La chose la plus importante en cas de paralysie du sommeil est de rester calme et de comprendre pourquoi le corps ne réagit pas comme d'habitude en ce moment. Il est préférable d'essayer de vous concentrer sur une respiration calme et de vous rappeler que vous êtes dans un état corporel naturel et que vous pourrez à nouveau bouger librement dans quelques instants.

      Préventif : bonne hygiène du sommeil et rythme de sommeil régulé

      Pour que votre sommeil se déroule de manière optimale et que le changement entre les phases importantes du sommeil ne soit pas perturbé, vous devez bien sûr, en plus d'une hygiène de sommeil saine, faire attention à un rythme veille-sommeil régulier et à dormir suffisamment dans l’ensemble. Vous trouverez notamment des conseils à ce sujet ici dans le magazine du sommeil. Faites un effort ciblé pour réduire le stress et évitez la caféine et l’alcool, surtout le soir. Selon les scientifiques, il peut également être utile d’éviter de s’allonger sur le dos et, si possible, de dormir sur le côté ou sur le ventre.

      6. Conclusion

      • La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil dans lequel les personnes touchées se réveillent et éprouvent un état semblable à une paralysie avec des hallucinations semblables à celles d'un rêve.
      • Dans la paralysie du sommeil, la transition entre le sommeil paradoxal (sommeil de rêve) et l'éveil est perturbée.
      • Les causes possibles de paralysie du sommeil comprennent un rythme veille-sommeil irrégulier, le stress, des troubles psychologiques ou des troubles du sommeil tels que la narcolepsie.
      • Une bonne hygiène du sommeil et un rythme de sommeil régulé aident à prévenir la paralysie du sommeil et favorisent un sommeil sain.

      Bonjour et à bientôt !

      laissez un commentaire

      Tous les commentaires sont examinés avant publication